carcinome in situ

Le carcinome in situ du sein n’est pas un cancer invasif ou infiltrant. Il s’agit d’un précurseur éventuel du cancer invasif. Son traitement correct évitera l’apparition d’un cancer invasif. Il guérit à 100% avec le traitement. Le traitement comporte un geste chirurgical limité qui doit aboutir à l’extirpation totale des lésions avec une zone idéale de sécurité saine  de 1 cm. Le traitement sera complété par une irradiation complète du sein pour éviter la récidive qui peut être un nouveau cancer in situ ou un cancer invasif. En cas de maladie diffuse du sein, il est préférable d’enlever le sein et de le reconstruire. Un ganglion sentinelle sera alors prélevé pour s’assurer de l’absence d’invasion méconnue. Si le ganglion est négatif et qu’aucune autre lésion invasive n’ est trouvée sur la pièce de mastectomie totale, la chirurgie n’a pas besoin d’être complétée par une irradiation. Au total, cette lésion est parfois à tort considérée comme un faux positif du dépistage mammographique. En fait c’est une lésion à potentiel dégénératif en cancer invasif et elle justifie un traitement qui est toujours efficace.