SYMPTOMES DES CANCERS DU SEIN

Après dépistage, (rappelons qu’ il est effectué quand il n’y a pas de symptome clinique)

Les images mammographiques pratiquées lors d’un dépistage sont le critère le plus précoce. Les images sont le plus souvent millimétriques (opacités irrégulières en grain de sel  de type microcalcifications avec ou sans opacité ronde associée ).

microcalcif

photo 1 :microcalcifications dépistées par mammographie avec suropacité associée

Le dépistage peut découvrir une opacité ronde retrouvée par l’examen clinique.

Il existe des formes radiotransparentes expliquant l’échec du dépistage mammographique.

L’échographie identifie une boule de caractère solide avec un effet tunnel d’effacement des ultra-sons et élimine les kystes liquides le plus souvent bénins).

Les symptomes d’appel

Une « boule » (appelée masse ou tumeur) perçue dans le sein traduit une lésion de plus d’1 cm. Elle persiste pendant les règles  où elle est alors plus facilement perçue . Elle n’est pas douloureuse mais peut parfois l’être.

Un écoulement sanglant du mammelon unipore, un écoulement séreux

Un eczéma  unilatéral avec démangeaisons du mammelon (qui peut le déborder) révèle une maladie de Paget sont quelquefois révélateurs d’une tumeur sous-jacente.

paget

Photo 2: maladie de Paget du mammelon

Une rougeur lymphangitique du sein traduit une forme inflammatoire « pseudo abcèdée ».

Un ganglion axillaire petit dur indolore traduit une invasion lymphatique.

Une métastase peut être révélatrice (poumon, plèvre, foie , os, cerveau, autre) .

Se rappeler que toute lésion du sein récente ou évolutive doit bénéficier d’une confirmation biopsique

 

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.